Imprimer
Affichages : 1440

Le foie est le plus gros organe. Il assure avec la vésicules biliaire des fonctions essentielles de la digestion. Il joue un rôle important dans dégradation de substances toxiques

 

Les origines du cancer du foie sont multiples :

Ces maladies engendrent la mort d'un grand nombre de cellules. Le foie compense cette perte en fabriquant de nouvelles cellules. Le risque de voir ces nouvelles cellules fabriquées malades et se trouvant ainsi dans le processus de formation de cellules cancéreuses, en serait une raison.

Les symptômes du cancer du foie :

Diagnostique du cancer du foie :
Le médecin examine l'abdomen et est attentif à la taille, la dureté et la régularité du foie. Il vérifie aussi la présence d'eau.
Une échographie complété d'une biopsie confirmera la présence de cellule cancéreuse.
 

Thérapie :

De façon limité il est possible de pratiquer une opération chirurgicale et d'enlever la partie atteinte du foie. Une transplantation est rarement faite, et n'est utile que s'il n'y a pas de métastase ou que d'autres parties du corps ne sont pas atteintes. Si la suppression de la partie du foie atteinte n'est pas possible, d'autres méthodes sont possibles, comme un traitement cryochirurgie, qui consiste à détruire les cellules cancéreuse en les congelant. Une autre méthode consiste à traiter la partie cancéreuse par injection d'alcool concentré ou d'acide.
La chimiothérapie et la radiothérapie sont aussi pratiquées.
Comme pour tous les cancers, plus il est diagnostiqué tôt, plus les chances de survie sont grande. Dans le cas du cancer du foie, le manque de symptôme important ne facilite pas un diagnostique rapide.

 

Prévention du cancer du foie :
  • La consommation d'alcool favorise les cirrhoses, il faut donc soigner les problèmes d'alcoolisme
  • Prévention des hépatites B et C
  • Métastase d'autres cancers