Le cancer du sein se développe dans la partie du sein qui fabrique le lait. Dans le cas du cancer du sein, les cellules dégénèrent et se multiplient. De plus elles ne sont plus détruites ou réparées. Les cellules forment ensuite une tumeur qui contamine les tissus voisins.

Prédisposition du cancer du sein :

La prédisposition génétique est un facteur qui accroît le risque d’avoir un cancer du sein, mais il n’est pas le seul, alcool, acides gras trans, obésité, manque d'exercice physique, une première grossesse tardive, l’absence d''allaitement, ou la prise de traitement hormonaux sont des facteurs influents.
Dans le cas d’un cancer du sein, un test génétique permet aux autres membres de la famille de prendre des mesures préventives de surveillance et des tests adaptés. Dans une famille ayant une prédisposition, celui-ci survient plus tôt, lorsque la femme est encore très jeune.
Le dépistage permet de diagnostiquer un cancer à un stade très avancé de la maladie, ce qui entraîne une guérison plus certaine et surtout des effets secondaires moins traumatisants.


Diagnostique du cancer du sein :

Entre 50 et 74 ans, une mammographie tous les deux ans est nécessaire, il est préférable de la faire dans les jours qui suivent les règles.
L’autopalpation prônée pendant des années, n’a pas montré de résultat clinique probant, sans être interdite (car elle peut rassurer), elle ne doit en aucun cas remplacer les mammographies.


Thérapie du cancer du sein :

Dans le cas d’un cancer diagnostiqué, il peut être recommandé de faire une recherche de métastase selon la taille de la tumeur et son évolution par exemple.
Lorsqu’une intervention chirurgicale est nécessaire, elle peut selon la nature du cancer du sein et son évolution nécessiter une ablation de la tumeur ou même une ablation d’une partie ou de la totalité du sein. Une ablation des ganglions lymphatiques peut aussi être envisagée ainsi qu’une chimiothérapie ou une radiothérapie.
Dans le cas d’une ablation du sein, une intervention de chirurgie esthétique réparatrice peut être effectuée à le demander de la patiente.
Les autres effets secondaires doivent également être traités et en particulier un soutien psychologique